Les bateaux

 Mercator IV   et   Mercator V


A/ Mercator V, le dernier voilier acquit par Bernard et Guy est un Bavaria 42 Cruiser de 2006, série dont la construction a commencé en 2004 jusqu'en 2009.

Voici un descriptif et une présentation lors d'un essai au Québec cliquez sur ce lien : B 42C 
 
l'intérieur:   le cokpict  
l'étrave et son propulseur:  
 le profil à quai :

 le cockpit:  
Les plans du Bavaria 42 : 3 cabines et 2 salles de bains:






B/ Mercator IV est un Dufour 365, élu bateau de l'année en 2006 .  Nous l'avons eu de avril 2007 à septembre 2013.
Oui il a été vendu fin septembre et sera livré en novembre. Nous vous présenterons alors son nouveau propriétaire.
Il a été préparé pour ces navigations (+ de 7 000 milles nautiques)de la manière suivante :




A l'origine Mercator acquis par un voileux belge portait un autre nom et doté de beaucoup d'option de confort, peut être toutes les options catalogues. Mais pour des raisons diverses le divorce a été prononcé rapidement et le Papillon un peu volage est devenu un très sérieux Mercator, 4° du nom, le troisième étant un "Espace 1000" construit par Jeanneau en 1984.






Mercator est un mathématicien et géographe flamand, inventeur de la projection qui porte son nom.

Gerardus Mercator, souvent appelé en français Gérard Mercator, de son vrai nom Gérard Kremer, né le 5_mars 1512 a "Rupelmonde" et mort le 2 décembre 1594 à Duisbourg.







Restait à l'équiper pour la croisière côtière ou semi hauturière.


En effet on peut faire le tour de la Méditerranée avec peu de nuits en mer. Par exemple avec une seule nuit en mer, on peut aller de Barcelone aux Baléares, de France en Corse ou de Sardaigne en Tunisie. On ne parle donc pas de "hauturier".
Donc les équipements de confort doivent être complétés par des équipements de navigations : voile de brise sur étai largable: gare au Mistral, à la Bora, au Sirocco et autre Meltem; chaussette et accastillage de spi pour rester longtemps sur le même bord tout en ajustant les réglages; toujours pour le vent arrière il faut des retenues de bôme pour éviter les empannages intempestifs. Un superbe gennaker est venu renforcer la garde robe en 2010.






Il faut surtout anticiper la météo et la connaître: VHF, Navtex, et internet pour laquelle une connexion 3G sur un portable rustique fera l'affaire. L'indispensable GPS cartographique complété d'un récepteur AIS pour éviter les rencontres fâcheuses de gros navires. Quelques réserves de carburant, l'annexe la survie et le tourmentin occupent le grand coffre arrière. Un ordinateur et une clé USB permettent de rejoindre l'internet par le réseau des téléphones mobiles. Pour recharger tout cela un convertisseur 12V/220V.


Nous recommandons pour la météo, le site
Passage Weather et aussi le site windfinder; en Gréce "Poséidon" , et aussi "meteo.gr" et encore "forecast.uoa.gr" de l'université d’Athènes  bien structuré et dont la prévision n'est rarement prise en défaut. Tout cela complété par les cartes papiers, livres de bord et guides de navigation: Rod Heikell, Pilote Côtier et Bloc Marine correspondants.


Maintenant aprés 6 ans de bons services nous le trouvons un peu petit pour les longs séjours, et peu léger pour les vagues face au Meltem. Aussi se pose la question du "mètre de plus" et d'un plus grand voilier : Voilier Dufour 365GL




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire